Charlotte de Savoie, épouse de Louis XI

 

  Née à Chambéry en 1445, Charlotte de Savoie est la fille d’Anne de Chypre et du duc Louis II de Savoie. C’est une enfant effacée. Elle eut un prétendant très jeune, mais son père Louis II le repousse dés que le dauphin de France, exilé en territoire Dauphiné, lui demande la main de sa fille, contre l’avis de son père Charles VII, qui l’a unit à une princesse écossaise, Marguerite Stuart, morte prématurément en 1444 sans descendance.

 

  Elle épouse, à seulement six ans, le dauphin Louis, qui n’est pas encore roi mais qui a déjà 28 ans, le 14 novembre 1451 à Chambéry. Le mariage est donc consommé que bien des années plus tard.

 

  On sait assez peu de choses de Charlotte de Savoie, sinon sa filiation :

-Louis (1458-1460)

-Joachim (1459-1459)

-Louise (1560-1561)

-Anne de France (1461-1522)

-Jeanne de France (1464-1505)

-François (1466-1466)

-Louis (1467-1467)

-Charles VIII (1470-1498)

-François (1472-1473)

 

 

  Louis XI, son époux, la délaisse. Il désignait la reine et ses suivantes par : « Les vieilles ».

 

  Les chroniqueurs s’accordent à dire que la beauté de Charlotte était fort médiocre. Philippe de Commymes souligne : « La reine n’était point de celles dont on devait prendre grand plaisir ; mais elle restait cependant fort bonne dame ».

 

 

  La reine Charlotte vit recluse à Amboise, avec une petite cour, très simplement. Un contemporain écrit : « Le roi tient sa femme au château d’Amboise comme une simple dame, portant fort petit état et étant fort mal habillée, comme une simple demoiselle, et là la laissait avec petite cour, à faire ses prières, et lui s’allait promener et donner du bon temps ». Cependant Louis XI lui rendra de fréquentes visites, pour assurer sa descendance.

 

  Contre toute attente, Louis XI confie à ses proches, en 1473, qu’hors ses amourettes de jeunesse, il ne souhaitait pas tromper Charlotte, qu’il la respectait pour la mère de ses enfants. Il tiendra à peu près parole.

 

  A la mort de Louis XI, son fils, n’ayant que 13 ans, Charlotte réclame sa tutelle. En accord avec les dires du roi défunt, c’est sa sœur Anne de Beaujeu « la femme la moins folle du royaume », la seule à qui le roi faisait confiance, en hérite.

 

  Charlotte meurt le 1er décembre 1483, à Amboise, son cher château. Elle repose à Notre-Dame de Cléry, avec son époux.

 

6 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×