Gabrielle d'Estrées, favorite de Henri IV

  Jamais favorite ne fut aussi près de devenir reine de France !


  Elle est née en 1571, son enfance fut 'endeuillée' par la départ de sa mère, Françoise de la Bourdaisière qui s'enfuit avec son amant laissant son mari avec ses quatre enfants lorsqu'elle avait 10 ans. Gabrielle fut élevée par sa tante Isabelle. Belle 'comme une perle', elle se fit remarquer par Mr de Bellegarde dont elle tomba amoureuse. Elle épouse finalement à 19 ans Nicolas d'Amerval. Henri IV, roi de France la remarque également et tombe sous son charme. Mais 'l'ange' se refuse au roi qui a 20 ans de plus. C'est son père qui lui fait comprendre les avantages d'être maîtresse du roi. Avec l'assassinat de sa mère en 1592, Gabrielle sombre dans un profond chagrin et s'engage avec Henri IV.


  Le roi fait annuler le mariage de son amour et demande de même pour le sien avec Marguerite de Valois (reine Margot). Mais le pape ne l'accepte que si le roi épouse sa parente Marie de Médicis. Henri refuse et poursuit son aventure avec Gabrielle que tout le monde nomme 'la presque reine'. Mais la jeune femme n'est pas aimée du peuple car elle est la cause de nombreuses dépenses (robes, bijoux). Henri et Gabrielle auront trois enfants :
-César (1594-1665)
-Catherine Henriette (1596-1663)
-Alexandre (1598-1629)


  Le couple voit déjà en César le futur roi de France qui deviendra dauphin une fois le mariage de ses parents prononcé.


  Bientôt, Henri décide de l'épouser avec ou sans l'accord du pape. Il l'épousera fin avril 1599. Gabrielle est enceinte de sept mois. Début avril, elle est au Louvre et Henri à Fontainebleau. Le 8 avril, après avoir mangé un citron, Gabrielle se sent mal et sent l'enfant arriver. Prévenu, le roi ne se déplace pas, pensant qu'il est trop tôt. Le 9, Gabrielle met au monde un fils mort-né. Dans la nuit du 9 au 10, l'ange perd la vue et l'ouïe avant d'être prise de convulsions. Elle meurt le 10 sans avoir revu son amant.


  Certains pensent alors que Gabrielle fut empoisonnée par ce citron, un complot mené par les conseillers du roi qui détestaient Gabrielle. Aujourd'hui, on penche pour mort naturelle mais fait troublant : Si Henri n'a pas revu Gabrielle c'est que lorsqu'il se préparait à partir la rejoindre, on vint lui dire qu'elle était morte. C'était en réalité 16 heures avant que la presque reine ne rende l'âme...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site