Agnès Sorel, favorite de Charles VII

 

  Elle est née vers 1422. Ses parents, Jean Soreau et Catherine de Maignelais, étaient nobles. Agnès était considérée comme une personne de grande beauté. En 1444, elle devient demoiselle d'honneur d'Isabelle, belle-sœur du roi Charles VII. L'année suivante, Agnès monte d'un rang en devenant demoiselle de la reine Marie d'Anjou.

  Le roi tomba sous son charme dès leur première rencontre. Agnès devint sa maîtresse alors qu'elle avait 13 ans de moins que lui ! Charles VII la couvrit de bijoux, des robes et de châteaux. Celle qu'on appelait 'Dame de Beauté' donna quatre filles à son amant :
-Marie Marguerite (1444-1473)
-Charlotte (1446-1477)
-Jeanne (1448-1467)
-une fille (1449-1450)

  La jeune femme mourut le 9 février 1450 lors de son dernier accouchement. Son enfant, un fils mort à la naissance fut enterré avec elle. Le roi n'oublia jamais 'son amour'. Il prit toujours soin des filles qu'elle lui avait laissé. Des rumeurs d' empoisonnement coururent. On soupçonna le dauphin (futur Louis XI) d'avoir tué Agnès pour venger sa mère que le roi avait délaissée. Lorsque Charles VII mourut, il crut que son fils l'avait également empoisonné. Agnès Sorel fut la première maîtresse officielle en France, et son souvenir passa à la postérité. Si bien que le roi François 1er, plus de 50 ans après le trépas de la Dame de Beauté, un quatrain à sa louange :

« Gentille Agnez, plus de los tu mérites.

La cause estant de France recouvrer,

Que tout ce que cloistre ne peut ouvrer

Close nonnain ni en désert hermite .»

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×