Constance d'Arles, épouse de Robert II le Pieux

 

 

  Née vers 984, Constance est fille de Guillaume II, comte d’Arles et d’Adélaïde d’Anjou. Réputée très belle et apportant en dot son territoire provençal et son art de vivre (troubadours et poètes), elle épouse Robert II le Pieux en 1003.

 

  Ce dernier avait déjà eu deux épouses : Rosala de Provence, de plus de trente ans son aînée, qu’il répudia, et Berthe de Bourgogne, qu’il épousa malgré leur consanguinité (ils furent excommuniés par le pape Grégoire V). Robert n’avait pas eu d’enfant de ces deux unions et c’est la principale raison qui le fit s’unir à Constance.

 

  Elle lui donna six enfants :

-Hadvise (1004-1063)

-Hugues (1007-1026)

-Henri 1er (1008-1060)

-Adélaïde (1009-1079)

-Robert de Bourgogne (1010-1076)

-Eudes (1013-ap.1055)

 

  Constance se révéla être une reine autoritaire et cruelle. Toujours désireuse d’intrigues et de complots, elle fit crever les yeux ou assassiner ceux qui perturbaient ses desseins. En 1008 par exemple, elle fit mettre à mort un favori royal, Robert et Berthe se rendirent à Rome dans l’espoir de convaincre le pape d’annuler l’union de Constance et Robert, en vain. Elle aurait crevé elle même les yeux de son confesseur, qui, soupçonné hérétique, marchait vers le bûcher. Constance méprisait ouvertement les actions dévotes de Robert qui devait s’en cacher pour lui plaire.

 

  La reine oeuvra à l’élévation de Robert, son fils préféré, à la mort de Hugues. Robert II s’y opposa fermement. Elle se révolta contre Henri, à la mort du roi, mais fut vaincue et se rendit à son fils. Elle mourut peu après, le 25 juillet 1032.

2 votes. Moyenne 1.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site