Adèle de Champagne, épouse de Louis VII

 

 

  Née vers 1140, Adèle est fille de Thibaut IV de Blois et de Mahaut de Carinthie.

 

  Louis VII était séparé de Aliénor d’Aquitaine et remarié avec Constance de Castille. Cette dernière lui donna une fille, Marguerite, en 1158. Mais la reine mourut en mettant au monde une seconde, Alix, le 4 octobre 1160. Se trouvant sans fils, Louis VII chercha épouse rapidement et choisit Adèle de Champagne.

 

  Leur mariage eut lieu le 13 novembre 1160. Le roi favorisa sa nouvelle épouse, en élevant ses frères et en acceptant son influence. Adèle lui donnera plusieurs enfants :

-Philippe (1161-1161)

-Philippe-Dieudonné (1165-1223)

-Alix (1170-1200)

-Agnès (v.1171-ap.1240)

 

 

  La naissance de Philippe mit le couple, si désireux d’héritier, en liesse. Le dauphin fut l’objet de tous les soins de la reine.

 

  A la mort de Louis VII (1180), Adèle prétendra à la régence auprès de son fils de 15 ans. Le comte Philippe de Flandre se vit attribuer le poste. En revanche, lorsque Philippe II (dit Auguste) se croisera dix ans plus tard, Adèle fut enfin régente. Lorsqu’il tombera malade en Terre Sainte, elle fera exposer les reliques de St Denis pour sa guérison.

 

  Lorsqu’il revient en 1192, il congédie sa mère de la cour. Adèle se consacrera alors à la fondation d’abbaye, comme celle du Jard, près de Melun. Elle mourut à Paris le 4 juin 1206, et est inhumée à l’abbaye de Pontigny.

4 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site