Adélaïde de Savoie, épouse de Louis VI

  Adélaïde, fille du comte Humbert II de Maurienne et de Gisèle de Bourgogne, est née vers 1100. Elle épouse Louis VI le 3 août 1115 en l’église de Notre-Dame de Paris. Il avait été marié, en 1104, à la jeune Lucienne de Rochefort. Mais ce mariage n’aurait pas été consommé à cause de la non-nubilité de Lucienne, et la séparation prononcée en 1107.

 

  Avec Adélaïde, réputée laide mais attentive à son époux et ses enfants ainsi que de grande qualité morale, le roi n’aura pas d’ennuis matrimoniaux. Il se trouva bien avec elle et en est dit amoureux. Elle lui donnera huit enfants :

-Philippe (1116-1131)

-Louis VII (1120-1180)

-Henri (1121-1175)

-Hugues (v.1123-mort jeune)

-Robert (v.1123-1188)

-Constance (v.1124-1180)

-Philippe (v.1125-1161)

-Pierre (v.1125-v.1182)

 

  Adélaïde est également intervenue en politique : sa parenté avec le pape Calixte II (elle est sa nièce) fera renforcer les liens avec la papauté. La reine aurait aussi poussait Louis VI a exercer son autorité auprès des seigneurs.

 

  Obèse à cause de son excès de bonne chère, le roi mourra de dysenterie le 1er août 1137 à Paris, après avoir eu la satisfaction de marier son héritier Louis à Aliénor d’Aquitaine.

 

  Adélaïde tentera de jouer un rôle auprès de son fils, mais elle verra le conseiller du roi Suger la repousser. Elle se remarie alors avec Mathieu de Montmorency, connétable de France.

 

  La reine mère se retire à l’abbaye de Montmartre, où elle prend le voile juste avant d’y décéder le 18 novembre 1154.

3 votes. Moyenne 2.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site